Pour vous accompagner durant ce carême, nous vous conseillons un classique : "Gagner le combat spirituel", du Père Pierre Descouvemont.


gagner le combat spirituel

De ces lignes se dégage une discrète sérénité émanant d'une âme qui a triomphé de difficultés : passage au désert et retrait de lutte spirituelle pour se réfugier uniquement en Celui qui est notre forteresse imprenable contre l'ennemi.

L'auteur évoque le témoignage de Thérèse de Lisieux qui exprime admirablement la satisfaction d'une âme victorieuse au sortir d'une tentation car elle se sent plus belle aux yeux de Dieu : « Remarquez la méthode employée pour faire briller les cuivres : on les enduit de boue, matière salissante ; après cette opération, ils resplendissent comme l'or. Eh bien les tentations sont comme la boue pour l'âme : elles ne servent qu'à faire briller en elle, les vertus opposées à ces mêmes tentations ».

N'est-ce-pas le propre du vrai « craignant Dieu » qui, connaissant sa fragilité foncière de créature blessée, s'appuie sur les deux béquilles à qui Saint-François de Sales attribue la possibilité d'avancer en toute sécurité vers le Royaume de Dieu : l'humilité et la confiance.

Utilisant un langage militaire - celui de saint Paul -, l'auteur analyse de près la tactique employée par Satan et la riposte que le chrétien peut et doit lui opposer. Une stratégie mise au point par tous ceux qui ont eu assez d'humilité pour ne pas se croire invulnérables et assez d'audace pour oser croire qu'il est possible de remporter sur l'Adversaire une victoire totale et définitive. Une moniale bénédictine de Vénière (Saône-et-Loire) a accepté d'illustrer par des dessins pleins d'humour et de vie les différents chapitres de cet ouvrage.     

 

Le Père Descouvemont, prêtre du diocèse de Cambrai et docteur en théologie, prêche de nombreuses retraites et anime une école de prière. Il a été conseiller national des Equipes Notre-Dame de 1991 à 1998 et a publié de nombreux ouvrages de spiritualité.