Louis et Zelie Martin

 

 

A l'occasion de la fête des saints Louis et Zélie Martin, le 12 juillet, canonisés le 18 octobre 2015 à Rome par le pape François, découvrez-ou relisez- l'excellente biographie que le P. Thierry Hénault-Morel leur a consacrée (ed. Du Cerf, 2015)

L'auteur, arrière-petit-neveu de Louis Martin, nous offre un texte simple, agréable à lire et très documenté, contenant une foultitude de détails historiques et sociologiques, qui ancrent la vie des Martin dans leur contexte sociopolitique et ecclésial. Le P.Hénault-Morel appuie son propos sur la correspondance familiale des Martin, mais également sur les manuscrits autobiographiques de Thérèse de Lisieux, sur les Procès de l'ordinaire de Louis et Zélie et de Thérèse Martin, sur la revue Vie Thérésienne, sur une bibliographie existante, sur toute la documentation des archives du Carmel de Lisieux...

Le plan de l'ouvrage restitue cette synthèse sous une forme vivante et claire: un plan chronologique présente la rencontre des Martin, leur alliance, leur vie de couple, les naissances et deuils de leur vie de parents, la vie sociale et charitable des Martin, leur vie professionnelle et chrétienne, la vie politique et religieuse, la vie ecclésiale et spirituelle. L'auteur permet ainsi de mettre en lumière le lien profond qui existe entre famille et société. La dernière partie du livre est placée sous le signe de l'offrande, à travers toutes les épreuves (maladie physique de Zélie et psychique de Louis, deuils prématurés des enfants, renoncements successifs) traversées par cette famille d'exception.

A travers la peinture de cette constante disponibilité à la volonté divine, dans le creuset du consentement aux nombreuses épreuves qui ont jalonné le vie des époux et parents Martin, nous voyons à l'œuvre cette autre dimension du quotidien, que l'auteur nomme "sainteté du quotidien".

Thérèse l'a reconnue, elle qui écrivait à l'abbé Bellière le 26 juillet 1897: "Le Bon Dieu ma [sic] donné un père et une mère plus dignes du ciel que de la terre".