La prière au carmel


Carmel_de_Lisieux_Messe


Notre vie quotidienne présente une grande régularité :
Prière (environ 5h), travail (environ 5 h), repas et repos, un temps de rencontre fraternelle chaque jour.
Le but recherché : la prière continuelle et l'union à Dieu.


6H15     
Lever, petit déjeuner,
Prère silencieuse

7H20 Laudes : Office du matin

8H00 Lecture spirituelle

9H00 Eucharistie

10H00 Travail

12H00 Office du milieu du jour

12H15 Repas, suivi de la vaisselle

13H40 Office de None

14H00 Travail

17H00 Prière silencieuse

18H00 Vêpres : Office du soir

18H30 Repas, suivi de la vaisselle

19H20 Rencontre fraternelle

20H10 Office des lectures
suivi des Complies

20H50 Grand silence de la nuit

 Au cours de l'année

Carmel de Lisieux La communauté dans l'allée des marronniers

Le Dimanche
, jour du Seigneur, l'accent est mis sur le repos et la détente. L’été, il nous arrive de pique-niquer dans le jardin. En de rares occasions, nous choisissons de regarder une vidéo ensemble.

Pour prolonger cette rupture de rythme, chaque lundi, nous préservons une journée de solitude communautaire. Les repas sont en self et il n’y a pas de rencontre communautaire. Les petits offices de la mi-journée sont dits par chaque sœur en particulier.


Carmel de Lisieux oratoire privé des carmélitesLe cycle liturgique scande l'année.
Nous vivons intensément les temps forts que nous propose la liturgie du Carmel et de l’Eglise. Les temps de l’Avent et du Carmel sont très marqués grâce aux lectures de la Parole de Dieu très riches que nous écoutons ensemble ou approfondissons individuellement.


CDL Table de fete le jour de PaquesLes grandes fêtes, particulièrement Noël et Pâques, sont des temps où chacune met sa créativité au service de la vie de la communauté : décoration, repas, soirées communautaires festives (scènes jouées, chants, etc…). Les temps de prières auxquels prennent part de nombreux fidèles ou pèlerins ont un caractère plus festifs et parfois plus solennels.

Temps individuels de solitude au désert
CDL Soeur en lecture dans le jardin Pour mieux rencontrer le Seigneur dans la solitude, les sœurs prennent chacune deux semaines de grande retraite par an, complétées par une journée par mois, à l’intérieur du monastère.
C’est un temps où elles se ressourcent plus profondément dans la relation au Seigneur. Travaillant moins, vivant leurs journées en solitude totale et dans un horaire souple, elles disposent de plus de temps pour se poser devant le seigneur : prière, lecture spirituelle, contemplation de la nature dans le jardin, repos.

"Passer du temps avec mon Bien-Aimé, celui à qui j’ai donné ma vie, seule à seule avec Lui, : je l’écoute, je relis mon année avec lui, je lui demande de renouveler mon ardeur à le suivre. Ma vie fraternelle avec mes sœurs et mon désir de prier pour le salut du monde en sont fortifiés. C’est un temps privilégié qui m’est offert et qui me remplit de joie."

Une carmélite