Les étapes vers la profession solennelle

CDLProfession solennelleCDL Profession solennelle 2

Le chemin qui mène une soeur à la profession solennelle passe par plusieurs étapes précises. Chacune d’entre elle l’aide à mettre peu à peu sa vie à l’unisson de sa vocation. Un jour arrive enfin où elle est prête à dire OUI pour toujours à Dieu.

Dans le même temps, la communauté discerne si la jeune soeur est appelée à vivre notre vie de carmélite et pourra y vivre l’union à Dieu. Tout commence par le Postulat qui dure 12 à 18 mois. Durant cette période de transition, la soeur reste en civil. Elle aborde ensuite le Noviciat. Elle reçoit alors l’habit du Carmel : robe, scapulaire, ceinture, manteau blanc et voile blanc.

Après deux années complètes, elle fait sa profession simple : voeux de pauvreté, chasteté et obéissance, s’engageant pour une durée de trois ans.

Tout au long de cette période, la Maîtresse des novices l’aide dans son apprentissage de la vie carmélitaine, et l’approfondissement de la vie d’union à Dieu.
Des cours sont également donnés aux soeurs novices par des soeurs compétentes de la communauté. Ils portent sur la Bible, la théologie et la vie de nos saints. Il arrive que des sessions réunissent les soeurs en formation des Carmels de France.

Un an avant sa profession solennelle, la soeur sort du noviciat et vit désormais la même vie que ses aînées.

Vient le jour de sa Profession solennelle, où la soeur s’engage pour toujours et se voit remettre le voile noir, signe de cette consécration définitive. Elle devient alors membre du chapitre de la communauté, est habilitée à participer aux décisions importantes et à voter pour l’admission de jeunes soeurs.

« Je te fiancerai à moi pour toujours, je te fiancerai dans la justice et dans le droit, dans la tendresse et la miséricorde. Je te fiancerai à moi dans la fidélité et tu connaîtras Yahvé. » Osée 2,21-22
Pour lire le récit de profession d'une soeur carmélite de Lisieux, cliquez sur : Témoignage