avec_lamour_je_vole_

La vie de tous les jours est faite de mille petits gestes, de difficultés, de petits sacrifices : autant d'occasions de montrer notre amour pour le Seigneur et pour ceux qui nous entourent. Thérèse nous invite à n’en manquer aucune.

Il suffit d'aimer, de mettre beaucoup d'amour dans les activités les plus ordinaires de la vie : « Jésus ne regarde pas tant la grandeur des actions ni même à leur difficulté qu'à l'amour qui fait faire ces actes. » (LT 65)

« Aimer, c'est tout donner et se donner soi-même ». (PN 54)
« Je comprends maintenant que la charité parfaite consiste à supporter les défauts des autres, à ne point s'étonner de leur faiblesse, à s'édifier des plus petits actes de vertu qu'on les voit pratiquer. » Ms C 12 r°)

Au moment de sa mort, Thérèse laisse échapper cet ultime murmure : « Je ne me repens pas de m’être livrée à l’Amour… Je l’aime !...mon Dieu, je vous aime ! ». Tel est bien le dernier mot de Thérèse : l’Amour. C’est avec ce mot qu’elle a achevé sa vie, comme c’est avec lui qu’elle a terminé chacun de ses trois manuscrits.