Une extraordinaire dévotion populaire envers celle que l’on appelle déjà la Sainte accélère l’introduction en cause de béatification.
En 1907 Mgr Lemonnier, évêque de Bayeux, demande aux carmélites de noter leurs souvenirs sur sœur Thérèse.
En 1909 la cause est introduite et le procès de béatification commence en août 1910.
La première guerre mondiale éclate, retardant le procès. Mais elle amplifie le culte thérésien dans les deux camps. Dans les tranchées, de nombreux soldats, laïcs, séminaristes ou prêtres se confient à la protection de la « petite fleur » et témoignent de sa protection efficace.

Lemonnier001