1894-1967 

Carme, fondateur de l'institut Notre-Dame de Vie

 

Ordonné prêtre en 1922, Henri Grialou, Père Marie Eugène de l'Enfant Jésus au Carmel, est l'auteur d'une somme de la spiritualité carmélitaine : Je veux voir Dieu. Très proche du carmel de Lisieux, il a activement participé aux fêtes de la béatification et de la canonisation de Thérèse et a longtemps conseillé Mère Agnès, encourageant entre autres la publication totale des écrits de Thérèse. Il a également fondé l'Institut Notre-Dame de Vie qui rassemble des personnes consacrées vivant dans le monde la spiritualité carmélitaine.

Le 19 décembre 2011, le Pape Benoît XVI a reconnu l'héroïcité des vertus du Père Marie Eugène, le déclarant Vénérable, ce qui signifie qu'après avoir étudié les témoignages de ceux qui l’ont connu, lu les écrits, les lettres et l’enseignement du père Marie-Eugène, l’Eglise a reconnu en lui un modèle de vie selon l’Evangile.

PME
 

 

"L’Esprit Saint est l’architecte, l’artisan qui édifie l’Église. Pour que le travail de l’apôtre soit vraiment efficace, il faut qu’il soit fait en collaboration avec l’Esprit Saint. Nous, nous sommes les petits apprentis, nous lui faisons passer les outils, nous plaçons les pierres comme il nous le dit. Nous sommes ses coopérateurs… pas les maîtres, mais les coopérateurs.

Cela suppose que nous fassions tout en communion avec l’Esprit Saint. Il faut toujours « tirer la sonnette » de l’Esprit Saint : nous en avons besoin à tout instant. Nos relations avec l’Esprit Saint doivent être intimes, continuelles."

"Des gens qui cherchent Dieu, il y en a partout... Ah ! Si je pouvais les atteindre tous et leur parler de l'Amour infini !" (P.M-E)

 

"La sainteté consiste dans une tel état de pauvreté qu’on soit obligé à tout instant de tout demander à l’Esprit Saint, qu’on soit suspendu à son secours et convaincu que sans sa grâce, on ne peut rien faire…"

 

"Les plaies que nous portons, la faiblesse dont nous sommes pétris, l’absence de vertu, le manque d’intelligence pénétrante… tout ce que nous nous plaignons de ne pas avoir : qu’importent nos faiblesses ! Notre misère n’est pas un obstacle. Nos misères deviennent des sources de lumière quand elles sont placées sous la lumière de Dieu…. Pourquoi ? Parce qu’elles appellent la miséricorde de Dieu."

"Des gens qui cherchent Dieu, il y en a partout... Ah ! Si je pouvais les atteindre tous et leur parler de l'Amour infini !" (P.M-E)

 

"L’oraison est en quelque sorte le soleil et le centre de toutes les occupations de la journée. On a l’impression chaque soir qu’on n’a guère fait que cela d’important… On ne perd rien, on retrouve tout et tout le monde en Jésus."


Le Père Marie-Eugène de l'Enfant Jésus a été béatifié