Lettre à sr Marie du Sacré Coeur


Ah ! je sens bien que ce n'est pas cela du tout qui plaît au Bon Dieu dans ma petite âme, ce qui lui plaît c'est de me voir aimer ma petitesse et ma pauvreté, c'est l'espérance aveugle que j'ai en sa miséricorde.

Pour aimer Jésus, être sa victime d'amour, plus on est faible, sans désirs, ni vertus, plus on est propre aux opérations de cet Amour consumant et transformant... Le seul désir d'être victime suffit, mais il faut consentir à rester pauvre et sans force et voilà le difficile.

Oh ! que je voudrais pouvoir vous faire comprendre ce que je sens !... C'est la confiance et rien que la confiance qui doit nous conduire à l'Amour...

Thérèse explique à sr Marie du Sacré Coeur, dans ce qui deviendra la Manuscrit B, sa petite voie ; mais en le lisant, sa soeur le comprend mal, pensant que seules les âmes d'exception peuvent suivre Thérèse, d'où l'explication qui suit...

Consulter le texte complet...